Antony C. Sutton

antony-c-sutton

« Les financiers de Wall Street ont toujours désiré s'étendre le plus possible et s'organiser à l'échelle globale... Les gouvernements du monde doivent être socialistes afin que le pouvoir de fait soit aux mains des banquiers ».
Antony C. Sutton


Antony Cyril Sutton (1925–2002) est un économiste, historien et écrivain britannique.

Un maître de l'"Histoire Secrète" - Antony C. Sutton était né à Londres (Angleterre) mais passa la plus grande partie de sa vie aux Etats-Unis (40 ans) après sa naturalisation. De formation universitaire (Economie, Génie Civil), Antony Sutton exerça dans les Industries minières et de l'acier. Diplômé des Universités de Londres, de Göttingen et de Californie, A. Sutton sera, dans les années 60, professeur d'Economie à l'Université d'Etat de Californie (Los Angeles) et pendant sept ans, chercheur à l'Université Stanford (Fondation Hoover). Ce fut pendant son séjour à Stanford qu'il écrivit l'ouvrage définitif en trois volumes sur les "sources" de la technologie soviétique.

Dans sa Lettre d'Information, Pierre de Villemarest -éminent spécialiste des questions soviéto-mondialistes- écrit que « Sutton fut le seul auteur qui ait jamais disséqué les contrats grâce auxquels les totalitarismes nazi et soviétique ont pu vivre et survivre économiquement. »

Des hommes n'ont eu de cesse de faire disparaître les parutions d'A. Sutton et de l'interdire dans les médias, jusqu'en France où le nom d'A. Sutton n'était connu que des seuls "spécialistes en Mondialisme". Intrigué par la nature de l'attaque dont il avait été la victime, et surtout par les forces puissantes qui avaient dirigé cette agression, Antony Sutton décida de mener une enquête approfondie sur lesdites forces et publia dans les années 70 une trilogie sur le soutien politique et financier que les Banquiers Internationaux de Wall Street avaient accordé à trois "variantes" du Socialisme.

L'historien Sutton est le seul et le premier qui ait jamais révélé et prouvé, après des années de recherches, que la remise en route de l'industrie allemande, aux années vingt, s'accompagnait d'une symbiose de plus en plus totale entre divers financiers et industriels allemands et leurs homologues anglais, américains ou anglo-américains, dans la gestion et la ventilation des mêmes fonds et profits. Ils ont financé non seulement l'entente germano-soviétique, après Rapallo, mais en même temps les divers courants allemands, dont le parti national-socialiste.


« Antony Sutton a été persécuté mais jamais attaqué en justice pour ses recherches et leurs publications. Sa carrière académique fut brisée par sa dévotion à découvrir et énoncer la vérité... Selon Sutton, sans le capital de Wall Street, il n'y aurait eu ni IG Farben, ni Adolf Hitler, ni Seconde Guerre mondiale... ».
Pierre de Villemarest